Make-over d’une armoire triste

Quand nous avons emménagé dans le Lot, nous n’avions pas beaucoup de mobilier, mais beaucoup d’affaires. Il nous manquait surtout une armoire pour ranger la nourriture dans la cuisine. Nous avons donc bricolé une armoire/étagère à la va-vite avec quelques planches et des bouts de bois. Elle a très bien fait l’affaire pendant un temps, mais les portes ne ferment pas correctement, il y a des trous dans les portes et on voit les gonds.

J’ai envie de l’améliorer un peu: je vais la repeindre, rajouter des effets de déco, changer les paumelles avec des charnières invisibles…. Voilà le résultat:

DSC_2173

La transformation, étape par étape:

  1. D’abord, je rebouche les trous qui sont sur les portes:

2. Je rajoute des champlats en bois sur les portes pour mettre un peu de relief:

3. Je découpe un joli pied de placard pour le surélever (et faire joli):

4. Le placard est peint en blanc et du papier peint est rajouté sur les portes et les étagères:

5. Et voilà:

Concentré de tomate maison

La soupe de tomate, la sauce tomate, les tomates confites, les plats transformés (chili, bolognaise, lasagne)… je crois que j’ai fait le tour des possibilités de conservation longue durée (bocaux ou congélation) de nos nombreuses tomates du jardin. Il ne me reste plus qu’à essayer de faire du concentré de tomate. C’est fait et ça sent très bon par ici. 🙂 j’ai hâte de gouter.

J’ai obtenu un concentré d’une belle couleur rouge foncée avec une texture similaire à ce que l’on peut trouver dans le commerce. Par contre, avec plus de goût et saveur que le concentré du commerce.

J’ai choisi de ne rien rajouter aux tomates (ni huile, ail, oignon ou autre) pour garder le goût authentique de la tomate. Le concentré sera de toute façon utilisé dans des recettes avec des aromates…

Deux plaques de cuisson remplies de tomates me donnent 6 pots de 125ml.

Voilà les étapes:

  1. laver et enlever la partie verte des tomates
  2. piquer les tomates (j’ai utilisé un cure-dent) pour qu’un maximum d’eau en sorte.
  3. les faire sécher au four au moins un heure à environ 110°C.
  4. Toutes les 30min, vider l’eau des plaques. et ouvrir la porte du four de temps en temps pour que la vapeur puisse s’échapper. Vous asséchez ainsi vos tomates.
  5. Mixer les tomates.
  6. Placer la purée sur une plaque et refaire sécher une heure. La durée de cette étape définira le degré de concentration de votre purée.
  7. Placer dans des pots et stériliser.

Les étapes en images:

Tomates cerises confites

C’est année, c’est l’année de la tomate. Je ne sais combien, mais nous avons récolté plusieurs dizaines de kilogrammes de tomates et tomates cerises. Après plus d’une dizaine de conserves de chili en réserve pour l’hiver et de même pour la sauce tomate ou le concentrés de tomate, je ne sais plus quoi faire de nos tomates, et surtout les tomates cerises. J’ai essayé une recette pour les faire sécher pour nos futurs apéro, tartes… J’ai suivi les conseils ici:

http://www.recetteshanane.com/article-tomates-cerises-confites-71950816.html

http://cuisinede4sous.canalblog.com/archives/2014/08/25/30461569.html

La suite de ma recette en image:

Laisser ensuite reposer 2-3 jours au frigo avant dégustation. Mon mari dit trop sentir le gout de l’huile, on verra pour une autre recette l’année prochaine.