Recette – Lapin aux nèfles

La recette d’aujourd’hui est chargée d’histoire.

Tout commence un week-end lors d’une balade. On entend les chasseurs tirer dans les bois. Ma fille de 2 ans s’étonne de ce bruit. « Ce n’est rien ma fille, juste des chasseurs qui chassent. Ils doivent sans doute chasser des lapins pour pouvoir les manger. » « QUOI ? Berk, ça ne se mange pas les lapins !! » qu’elle nous dit (dans son langage à elle). Il faut préciser que c’est son animal préféré (après la licorne qui vole bien sûre)… Pauvre petite, on l’a sans doute traumatisée, au moins 10 secondes. C’est un estomac sur patte ma fille donc manger du lapin: même pas peur ! Je me retrouve donc quelques jours plus tard avec quelques morceaux de lapin dans mon frigo pour lui faire goûter cette viande qu’elle ne connaît pas encore. Reste à trouver une recette car le lapin, je ne connais pas trop.

L’histoire continue, chez une amie qui me donne des nèfles. Je vous rassure, moi non plus je n’avais jamais entendu parlé de ça. On en apprend tout les jours, comme on dit. 🙂 C’est un fruit qui a un goût qui me rappel un peu les dattes, ou à de la compote de pomme sucrée/salée façon chutney anglais peut-être…  C’est difficile à décrire. Voilà à quoi ça ressemble:

Plus d’informations sur ce fruit ici: https://leretouralaterre.fr/accueil/produits/notre-offre/fruits-et-legumes/nefles/

Un matin, mon cerveau cogite pas mal pour trouver une recette avec ce fruit jusqu’alors inconnu. Finalement, j’arrive à ça: lapin + nèfles + échalotes + vin blanc. Ça m’a l’air pas mal cette idée. J’en ai l’eau à la bouche. Le résultat a été très réussi. Il y avait un petit mélange sucré/salé qui me rappel les tajines que fait ma mère.

Recette:

  1. Faire revenir les oignons dans un peu de beurre. J’ai rajouter une feuille de laurier à cette étape.
  2. Rajouter quelques nèfles entier et faire revenir le tout.
  3. Verser le vin blanc et laisser cuire quelques minutes.
  4. Pendant ce temps, étape plutôt délicate: sortir la purée de nèfles des fruits. Les fruits contiennent des pépins plutôt gros. Le fruit est très mou donc en sortir la purée n’est pas chose facile. Il faut s’armer de patience.
  5. Tartiner les cuisses de lapin avec la purée de nèfle et verser la préparation oignon/vin.
  6. Cuisson au four dans un moule fermé.

 

 

 

Publicité