Une robe de princesse pour ma pitchounette.

C’est l’été et la saison des mariages. Cette année encore, je vais me faire plaisir et coudre une jolie robe de princesse pour ma fille. J’ai copié le modèle présenté ici: http://www.minimandarine.com/archives/2013/04/30/27047062.html

J’avais acheté ce tissu rose il y a bien longtemps sans trop savoir quoi en faire et je suis contente de lui avoir enfin trouvé une utilisation. J’aime que les bandes rouges tombent sur la robe mais ma petite voulait un nœud. Voilà donc chose faite. Ma fille n’a plus voulu retirer sa robe de princesse donc elle a fait de moi une maman heureuse. 🙂

Le Saint-Nicolas est passé ce matin.

Nos enfants habitent peut-être dans le sud-ouest mais ils ont du sang Alsacien. Le Saint-Nicolas viendra donc leur rendre visite dans la nuit, veille de la Saint-Nicolas, comme le veut la coutume en Alsace et les pays du nord.

Avant d’aller se coucher, il faut préparer ses chaussons au pied du lit, déposer une carotte dehors pour l’âne du Saint-Nicolas et chanter la chanson du Saint-Nicolas. Celle-ci fait:

Saint-Nicolas, patron des écoliers,
apporte-moi des bonbons dans mes souliers.

Je serai sage, comme un petit mouton.
J’irai à l’école apprendre mes leçons.

Au réveil mes enfants trouveront dans leurs chaussons, comme chaque année: un livre, un petit jouet, un pain d’épice et un Mannele (brioche en forme de petit bonhomme que l’on trouve dans n’importe quelle boulangerie alsacienne en cette saison). Pour ce qui est des jouets, on les trouve ici: pas de problème. Les pains d’épices nous ont été envoyés directement d’Alsace par ma maman (merci. :)). Par contre, impossible de trouver les Mannele. Il va donc falloir que je mette la main à la pâte. Voilà ma recette. Le goût n’y est pas encore, ça ne ressemble pas tout à fait à ce que l’on peut acheter en boulangerie. il va encore falloir que je peaufine la recette. Ça ne nous empêchera pas de tous les manger en moins de deux. 😀

Liste des ingrédients:

  • 600g de farine
  • 60g de sucre
  • 1 oeuf
  • sel
  • 2 sachets de levure de boulanger déshydratée
  • 330ml de lait tiède
  • 60g de beurre mou
  • pépites de chocolat
  • 1 jaune d’oeuf et une cuillère à soupe de lait pour les faire dorer

Recette

  1. Mélanger la farine, le sucre, l’oeuf et le sel.
  2. diluer la levure dans le lait tiède. Le lait ne doit pas être trop chaud pour ne pas tuer la levure, ni trop froid sinon la levure ne se réveille pas. Je teste la température avec le doigt, le lait ne doit me paraitre ni chaud, ni froid.
  3. Rajouter le mélange lait-levure au mélange de farine et pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  4. Rajouter le beurre mou en 3 fois et pétrir plusieurs minutes.
  5. Laisser pousser 1h30 dans un endroit tiède. Je place le bocal dans le four chauffé à 40°C puis éteins.
  6. Après avoir évacuer le gaz en tapant sur la pâte, former 10 pâtons.
  7. Former les bonhommes en lui pinçant le cou et coupant les bras et pieds avec des ciseaux.
  8. Rajouter les pépites de chocolat.
  9. Laisser pousser 1h.
  10. Cuire à four chaud (180°C) pendant ~15 min.

 

 

Halloween

Pour Halloween nous avons confectionné plusieurs petites choses. Tout commence par la traditionnelle tête de citrouille dont l’intérieur nous sert, comme chaque année, à fêter la première soupe de la saison.

 

Pour la fête organisée à l’école, les enfants ont préparé une guirlande de fantômes et chauve-souris pour décorer la salle…

 

Pendant ce temps, je prépare des sucreries effrayantes.

 

Halloween n’est pas Halloween sans costumes. Voici mes petits monstres, un gentil fantôme et un tricératops:

 

Tout le monde s’est bien amusé, les bonbons étaient au rendez-vous.